Notre-Dame de Paris

Publié le par William "dromeur" Kisasondi

Je suis allé à Paris peu de temps après l'incendie de la cathédrale.

Comme bien d'autres personnes, j'ai suivi avec horreur et incrédulité la catastrophe. J'avais écrit e lendemain sur ma page facebook :

Je ne peux m'empêcher de penser à cette catastrophe comme à un signe divin. J'y vois la colère d'un père excédé qui sermonne sévèrement son enfant turbulent pour calmer ses excès. Puissent nos dirigeants manifester la sagesse qu'ils affichent à la suite de ce drame et toute la ferveur spontanée de la foule se manifester en sérénité et courage ! Il faut reconstruire Notre-Dame, il faut reconstruire la société pour de meilleurs lendemains, non pour quelques-uns mais pour tous...

Naïveté, me direz-vous? Sans doute, mais après tout n'est-il pas permis d'espérer au-delà même de toute raison? N'est-ce pas le sens premier du mot "espoir" ?

Les lendemains de l'incendie m'auront donné tort. Nos dirigeants n'auront pas manifesté davantage de sagesse qu'auparavant et les foules n'auront pas fait montre de plus de sérénité. Rien ne semble avoir changé dans notre beau pays...

Manifestations de plus en plus violentes et répressions aveugles enflamment (au sens propre, souvent, hélas!) les rues de la capitale et des plus grandes villes tous les samedis depuis bien trop longtemps. Ne serait-il pas temps qu'un apaisement intervienne? 

Je n'insisterai pas sur les diverses polémiques qui enflent concernant tant les causes de l'incendie que de la reconstruction envisagée. Je soulignerai juste que beaucoup oublient qu'il s'agit d'un lieu de culte et non pas d'un simple bâtiment public à usage touristique. 

Que cette cathédrale blessée soit un avertissement visible par tous ! Dieu veille!

Que ces quelques photos en témoignent... 

 

 

Notre-Dame de ParisNotre-Dame de Paris
Notre-Dame de ParisNotre-Dame de ParisNotre-Dame de Paris
Notre-Dame de ParisNotre-Dame de Paris
Notre-Dame de ParisNotre-Dame de ParisNotre-Dame de Paris
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article