Huis, passage...

Publié le par William "dromeur" Kisasondi

La basilique de Vézelay est un passage. Son huis ouvre, non pas dedans non pas dehors, mais vers cet ailleurs auquel nous rêvons tous, ce lieu paradisiaque où nos âmes se dépouillent de leur fardeau terrestre. En ce lieu, la pensée de la mort est légère et nulle souffrance, nuls pleurs ne s'y attache. La nef aux voûtes bicolores nous mène tout droit à une félicité tant désirée. Il faut vivre dans cet univers d'ombre, la peine et la douleur est pour les pauvres vivants mais la paix nous attend de l'autre côté. Ainsi le rappellent les arches bicolores romanes, les lourds piliers sombres qui symbolise le monde où nous vivons et le choeur gothique élancé et lumineux celui auquel nous aspirons. Les bâtisseurs nous enseignent ainsi la leçon de la vie dont la destinée véritable est plus élevée. Dans l'ombre, se cache la lumière. 

La basilique est à l'âme immortelle et néanmoins humaine ce que l'univers tangible est à Dieu: un support et une extériorisation ! C'est par la vie dans la chair, au sein de l'univers matériel, que l'homme accède à l'infini et c'est par les pierres magnifiées de la basilique que l'Homme fervent, élu ou qui s'élit lui-même, atteint presque (car le monde spirituel est tout proche et cependant inaccessible; on le perçoit au coin de l'oeil, hélas il s'évanouit sitôt qu'on tourne la tête, qu'on croit le saisir) il atteint presque son âme et son mystère: au coeur de sa vie, telle une étincelle infime, il la contient cependant toute entière. Actions autant que Pensées, elle est d'étoffe éternelle, celle de la robe tournoyante de ce Christ régnant sur la multitude. Au delà de la souffrance, au delà de la vie terrestre, il se fait guide suprême, continuant à jamais son magistère... 
Mieux encore, il s'incarne en chacun de ceux qui aspirent (consciemment ou non, car les voies de la perfection sont multiples) à le suivre. Il n'est pas seulement la coupe qu'il nous tend mais l'eau qui nous abreuve... Comme le Verseau répendant l'onde qui nourrit les Poissons... 

Passage vers un autre ailleurs

Passage vers un autre ailleurs

© William Kisasondi. Tous droits réservés.

Publié dans Vézelay, basilique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article