Don Giovanni à Vézelay

Publié le par dromeur

L'opéra de Mozart à ciel ouvert !

Interprété par  la compagnie Justiniana, Don Juan dans une version itinérante parcourt les rues de Vézelay. Initialement prévu le vendredi 18 août et annulé pour cause de pluie, il s'est finalement déroulé sans encombre le lendemain soir. 
Le départ eut lieu sur la place de la Madeleine pour descendre rapidement dans la cour de l'école où une première scène s'est déroulée devant une foule entassée qui dans la cour qui dans la rue.
Puis le groupe s'est déplacé vers la maison Jules Roy, suivi par les spectateurs canalisés par les intervenants de la cité de le Voix. Le petit orchestre de près d'une dizaine de musiciens s'installaient en des lieux préparés à l'avance, tandis que les acteurs lyriques investissaient les scènes improvisées. Magnifiques voix et interprétations sublimes de l'opéra de Mozart par la troupe d'une dizaine de membres environ.

Dans les jardins de la maison Jules Roy
Dans les jardins de la maison Jules RoyDans les jardins de la maison Jules Roy
Dans les jardins de la maison Jules RoyDans les jardins de la maison Jules RoyDans les jardins de la maison Jules Roy

Dans les jardins de la maison Jules Roy

Les spectateurs de Don Juan à Vézelay

Plusieurs lieux étaient investis de la sorte pour une vingtaine de minutes au cours de chacune des sept haltes, les jardins de la mairie, la cour de la cité de la Voix, plusieurs endroits proches de la basilique pour finir sur le parvis. 
Beaucoup de spectateurs s'étaient rassemblés, pour une partie d'entre eux assis sur des bancs installés à l'avance. Merci aux organisateurs de la cité de la Voix…

Dans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basiliqueDans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basilique
Dans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basiliqueDans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basiliqueDans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basilique
Dans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basiliqueDans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basiliqueDans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basilique
Dans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basiliqueDans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basilique

Dans la cour de la cité de la Voix et à côté de la basilique

Les habitués connaissent certainement l'histoire mais en voici un rapide résumé pour les béotiens, dont je fais partie.
Don Juan a passé sa vie à séduire les femmes, puis les abandonner. À Séville, il jette son dévolu sur la fiancée de Don Ottavio : Donna Anna. Le père de cette dernière, provoque l’audacieux séducteur en duel pour protéger sa fille mais n’en sortira pas vivant. Sans aucun remord, le meurtrier s’enfuit pour trouver d’autres proies, accompagné de son valet Leporello, complice récalcitrant de ce maître libertin et cruel. Après maintes péripéties, le Commandeur, père infortuné de Donna Anna surgit de la basilique (au sens propre comme au figuré, celle-ci étant promue « tombeau » pour l'occasion) pour terrasser Don Juan.
Il s'agit d'un « drame joyeux » (dramma giocoso) où la morale est sauve, le méchant étant puni à la fin. Les chants en italiens sont entrecoupés de passages parlés en français et les costumes résolument modernes.

Dans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maireDans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maire
Dans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maireDans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maire
Dans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maireDans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maireDans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maire
Dans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maireDans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maire

Dans les jardins de la mairie et la cour de monsieur le maire

Mes nombreuses photos ne traduiront sans doute pas l'ambiance lyrique que seule la présence physique peut procurer mais donnera néanmoins une idée des différentes scènes, de quoi donner à certains le regret de n'avoir pu assister au spectacle et l'envie de le revoir ailleurs.

 

Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique
Sur le parvis de la basilique

Sur le parvis de la basilique

Pour en savoir davantage sur la troupe, vous pouvez visiter leur site internet :

N'oublions pas non plus la cité de la Voix, pôle musical vézelien et ses prochaines Rencontres Musicales :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article