L'automne

Publié le par dromeur

A force d'entendre les "sanglots longs des violons de l'automne" qui s'essoufflent sur les collines, j'ai eu envie de partager mon automne à moi, ses ors dévorants et ses cieux lumineux. Les feuilles blafardes virevoltent comme des poésies incertaines, elles tombent ainsi que des oiseaux moribonds et s'abîment sur les pelouses verdoyantes. Je voulais m'échiner, écrire avec ma sueur pour m'exclamer : voyez, moi aussi, je suis poète! J'ai bien couru pour attraper cette feuille jaunâtre pour y lire ce qu'elle murmurait mais elle était vierge de mots, vierge de tout, en fait. Les feuilles qui tombent ne livrent leur secret qu'aux âmes légères et enfantines, celles qui se réjouissent d'entendre crisser sous leur pas les monceaux de feuilles sèches parsemant les allées. Alors, plutôt que de m'échiner en vain (puisqu'aussi bien je ne suis pas poète), j'ai préféré demander à ce cher Apollinaire de m'aider afin d'introduire les photos qui vont suivre.

Automne malade et adoré

Tu mourras quand l’ouragan soufflera dans les roseraies

Quand il aura neigé

Dans les vergers

Pauvre automne

Meurs en blancheur et en richesse

De neige et de fruits mûrs

Au fond du ciel

Des éperviers planent

Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines

Qui n’ont jamais aimé

Aux lisières lointaines

Les cerfs ont bramé

Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs

Les fruits tombant sans qu’on les cueille

Le vent et la forêt qui pleurent

Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille

Les feuilles

Qu’on foule

Un train

Qui roule

La vie

S’écoule

L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
L'automne
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blanche Jeannine 27/05/2016 12:00

Belle promenade d'Automne ! Merci l'Artiste !

Blanche Jeannine 27/05/2016 11:59

Belles photos ! Merci de ce petit voyage d'Autom